DJINNs ROUGE

2024

« … C’EST L’ESSAIM DES DJINNS QUI PASSE/  ET TOURBILLONNE EN SIFFLANT/  LES IFS, QUE LEUR VOL FRACASSE/ CRAQUENT COMME UN PIN BRÛLANT./  LEUR TROUPEAU LOURD ET RAPIDE/ VOLANT DANS L’ESPACE VIDE/ SEMBLE UN NUAGE LIVIDE/ QUI PORTE UN ÉCLAIR AU FLANC… »

EXTRAIT DU POEME « LES DJINNS » (LES ORIENTALES) DE VICTOR HUGO, 1958.

metamorphose du masque. à manipuler comme un livre, à plier et à déplier. où les VISAGES se découvrent les uns DANS les autres à l’infini, instables et changeant comme des génis. technique gouaches et encres acryliques sur papier chiffon. format: 60×80 cm.

d’autres djinns rouge à manipuler